INTOXICATION AU GADOLINIUM

Le produit de contraste utilisé pour l'IRM est à base de gadolinium, un métal lourd faisant partie des terres rares. Il est très toxique en soi et est rendu soi-disant inoffensif via un agent chélateur. L'affirmation selon laquelle le gadolinium est inoffensif est cependant fausse et des patients ont été intoxiqués et endurent des problèmes de santé.

Comment savoir si je suis concerné par la rétention du gadolinium ?

Tous ceux qui ont reçu une IRM avec contraste (GBCA) conservent du gadolinium dans le corps, y compris le cerveau, les os et la peau, un fait confirmé par la FDA (Food and Drug Administration) en 2017. Pour une raison quelconque, certains qui reçoivent le contraste ne présentent aucun symptôme, tandis que d'autres éprouvent des effets graves et à long terme. Malheureusement, la FDA et le monde médical conventionnel ne reconnaissent pas le fait que les gens pourraient être affectés par le gadolinium néfastement, à moins qu'ils ne souffrent d'insuffisance rénale. Ce n'est évidemment pas le cas car de nombreuses personnes, y compris moi, en bonne santé avec des reins fonctionnels ont été affectées.


Cela peut également rendre difficile la recherche d'aide auprès de médecins conventionnels car ce n'est pas un problème reconnu et souvent conduit à un diagnostic erroné et donc à un mauvais traitement, et même encore une autre IRM avec contraste pour voir s'il y a autre problème, ce qui empire souvent le cas des patients. Il est important d'avoir un médecin qui vous soutient et ne nie pas l'intoxication au gadolinium.

Le terme anglophone "Gadolinium Deposition Disease (GDD)" a été créer pour décrire les patients signalant des effets indésirables après avoir reçu une injection de GBCA (produit de contraste) lors d'une IRM, bien que non officiellement reconnu dans le monde médical conventionnel. Les symptômes suivants sont ceux de l'intoxication au gadolinium, il est possible d'avoir certains ou tous les symptômes suivants:


- Maux de tête

- Obnubilation

- Paresthésie 
- Douleur osseuse profonde
- Douleurs articulaires
- Perte de mobilité
- Décoloration de la peau
- Épaississement du substrat cutané
- Sensation de brûlure cutanée
- Éruptions cutanées
- Vibrations musculaires et fasciculations
- Sensations de picotements
- Vibrations dans les bras et les jambes
- Perte musculaire
- Faiblesse accrue
- Fatigue
- Perte de vision
- Vue floue

Afin d'avoir une preuve tangible que vous avez retenu du gadolinium, il est important de faire un test de métaux lourds tel qu'un test d'urine et/ou de sang auprès d'un laboratoire. Vous pouvez le faire avec IMD Berlin et MicroTrace Minerals en Europe et également dans le monde entier avec Genova, Doctor's Data, Quest, Labcorp, la Mayo Clinic aux USA, ou bien recherchez sur internet et contactez les laboratoires dans votre pays pour savoir s'ils testent le gadolinium. Une fois que vous avez vos résultats et que vous voyez que vos symptômes correspondent à l'intoxication de gadolinium, signalez votre cas sur le site web de la FDA.

Vaccine