Mon histoire

J'ai décidé de monter ce site car lorsque j'étais intoxiquée, j'étais perdue et il n'y avait pas de site web ou d'information en ligne en français, je ne savais pas que j'ai été injectée par un produit de contraste contenant du gadolinium puisque les radiologues n'ont aucune obligation de le dire aux patients.

Je suis un jour allé chez le médecin pour un simple problème de syndrome du canal carpien au poignet et il a décidé de m'envoyer faire une IRM cérébrale pour suspicion de sclérose en plaques. J'y suis allée naïvement sans rien savoir des dangers de l'IRM. Quelques jours après mon injection avec le produit de contraste, j'ai commencé à perdre la sensation sur le côté droit de mon visage et de mon corps. Je suis allée aux urgences du même hôpital où j'ai reçu l'IRM. Les médecins n'avaient aucune idée de ce qui se passait et m'ont même dit que les résultats de l'IRM étaient bons et qu'il n'y avait pas de problème. Ils ont aussi pris une prise de sang, et il n'y avait pas de problème non plus. Mon état a commencé à s'aggraver au fil du temps, je ressentais de fortes sensations de brûlure à la tête et dans le corps, je ne pouvais même pas reposer ma tête sur un oreiller. J'avais le vertige, je ne pouvais pas marcher correctement et quelqu'un devait me tenir la main pour marcher. Deux semaines plus tard, mes os ont commencé à craquer, mes articulations aux niveau du genou me faisaient mal et c'était même douloureux d'être debout. J'ai continué à voir plusieurs médecins et neurologues dans différents cabinets et hôpitaux, et bizarrement, ils disaient tous que j'ai de l'angoisse ou que je suis folle alors que j'étais parfaitement calme durant les rendez-vous. Certains étaient même agressifs quand je disais que l'IRM pourrait être la cause de ma souffrance. J'ai alors commencé à soupçonner l'IRM vu leur réaction bizarre et suspicieux et aussi parce que je n'avais aucun problème de santé avant cet IRM fatidique. J'ai commencé à faire beaucoup de recherches en ligne, mais en vain. Tous les sites web disent que l'IRM est parfaitement sûre et bien sûr ce sont les individus et institutions qui font les examens d'IRM comme les hôpitaux et les radiologues qui le disent. J'ai alors eu l'idée aléatoire de chercher des pages et des groupes Facebook anglophones auxquels j'ai adhéré et j'ai trouvé des milliers de victimes qui souffraient des mêmes symptômes que moi. Je me suis soudainement sentie moins seule et comprise. Les victimes dans ces groupes dans Facebook ont eu la même expérience que moi, ils n'ont reçu aucune aide des médecins et neurologues, et comme par hasard ils ont aussi été traîté de fous.  On m'a suggéré de faire un test de métaux lourds pour voir la quantitié de gadolinium dans mon corps, j'avais cependant besoin d'une ordonnance de mon médecin pour le faire, ce qu'il a refusé de me donner. J'ai dû alors commander le test chez un laboratoire allemand IMD Berlin. Ci-dessous est le résultat, montrant clairement un excès de gadolinium, et démontrant aussi le fait que le gadolinium ne sort pas du corps en 48 heures comme les radiologues le prétendent. Mes reins fonctionnaient très bien aussi, et encore aujourd'hui heureusement. J'ai ensuite envoyé les résultats du test à mon médecin et aussi à l'hôpital, et ils m'ont dit qu'il n'y avait aucun problème avec ces résultats et niaient les effets du gadolinium, ce qui était absurde pour moi. J'ai par la suite trouvé un médecin qui connait bien l'intoxicaton au gadolinium et a traîté d'autres victimes, et offre le traîtement par chélation avec DTPA. J'utilise aussi un sauna régulièrement.

Afin d'avoir une preuve tangible que vous avez retenu du gadolinium, il est important de faire un test de métaux lourds tel qu'un test d'urine et/ou de sang auprès d'un laboratoire. Vous pouvez le faire avec IMD Berlin, MicroTrace Minerals en Europe, Genova, Doctor's Data, Quest, Labcorp, la Mayo Clinic, ou bien recherchez sur internet et contactez les laboratoires dans votre pays pour savoir s'ils testent le gadolinium. Une fois que vous avez vos résultats et que vous voyez que vos symptômes correspondent à l'intoxication de gadolinium, signalez votre cas sur le site web de la FDA.

Résultat de mon test de métal lourd pour gadolinium